Les questions religieuses sont exclus des débats, mais ces groupes exposent dans leur pratique une vision antithétique que celle proposée par l’Église, inégalitaire également mais basée non plus sur la naissance et une société de droit divin, mais selon le savoir ou l'utilité sociale de chaque individu qui la compose[44]. En 1830, la plupart des pays d'Amérique latine étaient libres. Voltaire l'encense dans ses lettres philosophiques. I. Les causes de la Révolution française Comment naît la Révolution française ? Une loi de juin 1787 établit une troisième fois la liberté du commerce des grains. "Entre 1700 et 1780, le commerce extérieur a doublé et les colonies supplantent l’Europe dans les échanges, en particulier grâce à la traite négrière"[58]. Les emprunts de Necker s'avèrent innovants, risqués, et pas miraculeux[56]. L'arrêt du conseil d’État du 7 septembre 1788 interdit l'exportation de grain. 1789 à 1791 ! De même, le prolétariat est composite. L'Autriche a réussi à reconquérir la Hongrie sur les ottomans[66] et imposer la Pragmatique Sanction. Sa population totale en 1789 est de 27 à 28 millions d'habitants. Le jansénisme est une religion - ou un schisme - apparue au 17ème siècle. Celui-ci gouverne de 1758 à 1770. La Révolution française a conduit à la Déclaration des droits de l'homme en France, qui a suscité de nombreuses discussions et délibérations sur les droits de l'homme, y compris les droits des esclaves et des femmes. Les dépenses de la guerre d'Amérique ne peuvent être remboursées par la fiscalité existante, ni par l'emprunt[56]. Le roi exerce son pouvoir exécutif à travers son Conseil, le plus souvent sous l'égide d'un ministre principal, rassemblant les fonctions régaliennes : affaires étrangères, conduite des affaires militaires et entretien d'une partie d'une armée professionnelle, surveillance des affaires religieuses, finances de l’État. La composition de la noblesse, principalement héréditaire jusqu'alors, évolue au 18ème siècle. Les attaques de Necker contre les fermiers en sont considérées comme un symbole[70]. Ce soulèvement populaire est dû à la fois à des raisons économiques et politiques. Les Parlements contestent au roi le pouvoir législatif. Pour Marx, il se réfère à la « propriété des moyens de production ». Partisans de la plus grande liberté possible du négoce, ils s'opposent à tous les corps intermédiaires, sont partisans de la centralisation de l’État et de la réduction de ses fonctions, et souhaitent réduire le plus possible la libertés des producteurs de biens et services de s'organiser par eux-mêmes. nécessaire]. Angleterre ». En Europe, il y avait aussi des révoltes similaires. L'idée que les Parlements représentent « la réaction nobiliaire » est si ancrée chez les historiens[71] qu'il y a eu peu d'études sur son idéologie, et encore moins sur sa composition et les intérêts personnels des ses membres. La péninsule italienne est sous influence française, la rive gauche du Rhin et la Belgique reviennent à la France. Le 14 juillet 1789, une partie du peuple de Paris se révolte. nécessaire]. Le taux d'imposition varie de 1,25% à un plafond de 20% pour un écart de revenus de 1 à 16[99]. Pour sa part, la philosophie des Lumières représente l’arrivée de nouvelles valeurset de nouvelles demandes dans les discours des politiciens et des gens qui s’intéressent à la pol… L'arrêt du 23 novembre 1788 subventionne même l'importation de blé des États-Unis. La lettre d'anoblissement de Laffon-Ladebat en 1773 le félicite d'avoir vendu en Amérique plus de 4 000 esclaves en dix ans[29]. L'anglicanisme devient religion d’État et le roi en est le chef. Mais il existe aussi un conflit croissant au 18e siècle entre la population générale des maîtres, et les dirigeants des corporations, souvent appelés « jurés », qui privilégieraient leur intérêt personnel sur celui de la Corporation[75]. Necker, qui devint ministre des finances en 1777, vit tomber ses sages projets devant l'opp… nécessaire]. Il gouverne lui-même. Pour comprendre les causes de la Révolution française, il faut comprendre comment la France a travaillé. Cette lois va permettre aux grands propriétaires de … La pénurie de nourriture, notamment après la crise agraire de 1788 et 1789, a suscité un mécontentement populaire: les plébéiens mangeaient principalement du pain pour survivre. nécessaire]. Elles ont été étudiées par Jean Nicolas dans La rébellion française… Le jansénisme est condamné en 1713 par la bulle Unigenitus. La noblesse terrienne refuse l'émancipation de la monarchie, et le fait que la deuxième ne tienne plus sa légitimité de la première. Ils disposent en général de la liberté de culte, mais ont des droits civiques réduits[33]. La documentation historique démontre toutefois que les franc-maçons ont plutôt fait profil bas en 1789. Leur nombre simultané est estimé selon les sources de 500 000 à un million, dont une majorité à Saint-Domingue[25]. Son apparition au 16ème siècle a entraîné une guerre civile. Le Régent publie l’Édit du 25 octobre 1716 qui autorise de faire venir en métropole des esclaves dans des conditions restrictives, ce qui légalise de facto l'esclavage sur le territoire après plus d'un millénaire d'interdiction. Elle a alors pour seule issue de se rendre dans les centres urbains pour travailler. Une phase « d'anglomanie » en France dure jusqu'à la Guerre de Sept Ans, représentée par les lumières et la physiocratie, dont en particulier Gournay[52]. nécessaire]. Les députés du tiers-état aux États généraux sont 35% d'avocats, 18% de négociants/banquiers et industriels, 11 nobles et 3 membres du clergé[réf. A.La « rébellion française » Il existe, au moins depuis le règne de Louis XIV, de pratiques populaires, « à ras de terre », de révoltes et de contestations. Les puritains renversent et exécutent le roi Charles 1er, et fondent la République de Cromwell, inspirée de la République de Genève de Calvin. L'esclavage a été aboli en France au début du moyen-âge. En 1787, Les États-Unis se donnent une constitution qui sépare officiellement les pouvoirs exécutif, législatif, et judiciaire, chacun relevant d'un système électif à plusieurs niveaux. Cela a amené de nouveaux hommes à occuper des postes d'autorité dans toute la France. Au total, l'esclavage concerne de 1,8% à 3,5% de la population[25]. souhaitée].. Cette guerre, qui dure jusqu'en 1783, creuse un gouffre dans les comptes de l’État, déjà fort abîmés par la guerre de Sept Ans. la création d’une monarchie constitutionnelle. L'artisanat et l'industrie regroupent des conditions très différentes selon qu'il s'agisse de maîtres, de compagnons, d'ouvriers, de journaliers, de façonniers, et encore plus des femmes et enfants de tous ceux-ci, qui travaillent tous mais sont moins payés[23]. De ces divisions politiques, trois écoles principales se distinguent : Ces écoles restent aujourd'hui les bases des principaux courants d'interprétation. Calonne est donc contraint de lancer un projet de réforme fiscale visant à la création d’un impôt. Le royaume de France est gouverné par une monarchie absolue. Maurepas gouverne de 1774 à 1781. L'indépendance américaine a donné à l'Angleterre les mains libres pour en finir avec cette menace[63]. Elles recherchent l'alliance de la France et de l'Espagne, ennemis traditionnels de l'Angleterre[réf. Depuis la déclaration royale du 31 août 1699, le marché est nécessairement local. La fin de la Monarchie et la mise en place de la République Raconter la fuite du Roi. Tout sur la science, la culture, l'éducation, la psychologie et le mode de vie. Le droit d'aubaine réduit les droits civiques des étrangers vivant en France[31]. La Révolution française a été l'étincelle qui a initié les révolutions suivantes dans le monde entier. Plus tard, Napoléon Bonaparte conquit Rome et les états pontificaux. L'opinion y est favorable.Seul un petit groupe de personnes fortunées crée en 1788 une Société des amis des Noirs demandant l'abolition. Il indique que les Illuminés de Bavière ont influencé les loges françaises, les incitant à comploter contre l'État et leur soufflant l'idée de la Révolution française[81]. Les révolutionnaires voulaient effacer toute trace de la chrétienté, ainsi beaucoup de catholiques furent exécutés et les biens de l’Église furent confisqués. Le clergé représente environ 0,5 % de la population, soit de 130 000 à 170 000 personnes[11],[12]. En revanche, le rattachement récent à la France de territoires de l'est ayant appartenu à des pays pratiquant toujours le servage, comme la Franche-Comté[26] en 1678, implique des "survivances serviles", en particulier un droit de Mainmorte. Grâce à la Révolution française, les bases de la reconnaissance des droits de l'homme ont été créées en créant des mouvements pour lutter contre l'esclavage et soutenir le féminisme dans le monde entier. Enlightenment : Locke, Hume, Hobbes, etc. Elle reçoit l'aide des calvinistes qui ont fui la France à la fin du 17ème siècle[réf. Rousseau propose de faire découler tout rôle public d'un mandat du peuple[réf. C'était un roi faible qui ne réalisait pas le sérieux de la situation dans laquelle se trouvaient les plébéiens. La nature de l'économie française a changé au XVIIIe siècle. Le roi dispose également du pouvoir législatif, les lois du Roi devant respecter les lois du Royaume, issues de la coutume. Avec le gallicanisme, le haut-clergé fait souvent partie de la noblesse. Le Régent tergiverse de 1715 à 1723. En 1788, de Brienne démissionne et le roi capitule : il convoque, pour 1789, les États Généraux, qui n’ont pas été réunis depuis 1614, pour voter un nouvel impôt[réf. Ils s'opposent ainsi à certains piliers du système politique en vigueur[réf. Selon l'auteur de L'Europe catholique au XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie est composée en 1789 surtout d'hommes de loi, magistrats et avocats, de 12% d'artisans et commerçants, de 15% de nobles, de 6% de membres du clergé, et d'une proportion élevée de 36% de haute bourgeoisie. La justice ordinaire est un métier, soit de la noblesse terrienne, soit de représentants directs du roi ; la concurrence peut apparaître entre les nobles et les représentants du roi, voire à l'intérieur de ces groupes, les limites entre les juridictions étant très mobiles[5]. Ces assemblées ont également la possibilité d'adresser des critiques sur les textes, ce que l'on appelle le Droit de remontrance - la question de savoir si ce droit permet de bloquer les textes ou pas étant permanente depuis Louis XIII[réf. Mais les colonies en ont enrichi une partie par le commerce extérieur. - les enclosures La Grande-Bretagne a adopté une loi sur les Enclosures en 1760. nécessaire] : Les projets politiques sont plus variés. Il est formalisé en particulier par John Locke. Il a commencé à inclure le concept de citoyenneté et d’égalité devant la loi, de sorte que les positions officielles de l’État ont commencé à être appliquées - du moins en théorie - sur la base des mérites individuels. Causes et conséquences de la révolution de 1830 I. Une révolution provoquée par le roi Cette révolution est provoquée par le roi lui-même. En 1787, de Brienne est nommé à son tour. Le clergé assure le culte religieux, ainsi que les fonctions suivantes (avec les dénominations actuelles) : enseignement, recherche, santé, état-civil. La Révolution française est la période de l'histoire de France comprise entre la convocation des États généraux en 1789 et le coup d'État du 18 brumaire (9-10 novembre 1799) de Napoléon Bonaparte. Je transfère ici une séquence sur le thème historique : « le temps de la révolution et de l’empire ».. Cette séquence se compose de 3 séances:. C'e… Pour améliorer sa condition, Louis XVI a engagé plusieurs ministres des finances qui ont tenté d’améliorer la situation, mais tous ont échoué. Il y a en Europe cinq puissances coloniales qui monopolisent le commerce international, principale source de richesse : Portugal, Espagne, France, Angleterre, Provinces-Unies. Les colonies n'ont pas les forces militaires suffisantes. Enfin, la paix règne avec l'Espagne depuis le traité de Versailles. Le point déterminant du contexte est la rivalité coloniale franco-anglaise aux Indes. souhaitée]. Ils sont également égaux devant la justice et possèdent le droit de vote. Il abolit la liberté de culte, mais semble conserver la liberté de conscience. Une partie de la justice, de l'administration, et de la police sont également de son autorité directe. nécessaire]. la doctrine catholique précède la législation. Ils obtiennent la création de cet état-civil public par un édit de 1787. ». Les impacts de la Révolution sur la société française sont remarquables. La situation économique de la France était médiocre en raison des guerres des dirigeants précédents, comme Louis XIV et Louis XV. Les taxes injustifiées suite à la guerre de Sept-Ans. un rôle de l’État plus large que celui qu'il exprime par les lois, comme la protection du peuple. de la Révolution américai ne. La noblesse est ainsi divisée entre la noblesse terrienne historique, de fortune très variée, la plus récente noblesse marchande anoblie, plus opulente, et la noblesse de Cour. Depuis le Concordat de Bologne, le clergé est nommé par le roi et ne reçoit qu'une approbation religieuse de principe du pape. C'est finalement le cardinal Fleury qui sévit et réprime le jansénisme et la franc-maçonnerie. Mets-toi dans la peau d’ un habi t ant des T rei ze col oni es et rédi ge une pét i t i on à l ’ i nt ent i on du roi d’ A ngl et erre. Cela concerne 0,15% de la population[34]. Montesquieu, Voltaire, Jean-Jacques Rousseau sujet: questions des structures politiques et des systèmes de valeurs Il affirme que pour inspirer confiance, il faut paraître riche et dépenser largement. nécessaire]. Révolution francaise - Causes ... A cause d'une forte sécheresse, de grêle et d'un hiver très froid, l'année 1788 est catastrophique et la France connaît une importante crise alimentaire. Un catholique ne peut, comme auparavant, exercer aucun poste public. Les dépenses de la cour ne représentent que 6 % de l’ensemble. La monarchie s'est construite en grande partie contre la noblesse, par la centralisation de certaines fonctions étatiques. Le Parlement refuse. L'élection de représentants des ordres aux Etats Généraux est associée à la rédaction de cahiers de doléances qu'ils ont mission de présenter au roi. Il est plus généralement admis aujourd'hui que, d'une manière globale, l'économie française se portait bien à la fin du 18ème siècle, qu'elle avait une croissance comparable à celle de l'Angleterre, que le niveau de vie de la population s'élevait, et que les crises alimentaires disparaissaient[89],[90], en dehors de celles provoquées par la libéralisation du commerce du grain. La noblesse terrienne est partisane de la décentralisation, alors que la monarchie repose sur la centralisation. L’organisation politique des siècles précédents est la principale cause de la frustration vécue par plusieurs citoyens français. Il a été marqué par la Grande Charte de 1215 qui garantit les droits de la noblesse et du clergé face à la monarchie. Les marchands doivent se faire enregistrer. Les Corporations sont des associations de maîtres qui défendent un oligopole, mais également un rapport de forces avec les salariés. Cette situation globale favorable correspond à une accélération de la croissance démographique après 1740[92]. L'empire germanique[64] ne s'est jamais remis des guerres de religion engendrées par la réforme protestante, et en particulier la guerre de trente ans qui l'a laissé divisé en centaines de micro-états. L'exemple le plus parlant est celui du commerce de grains, qui constitue l'essentiel de la production et de la dépense des ménages. En France, cela a été officialisé avec la création de la république en 1792. Mais en raison de cette politique, la dette nationale de la France est passée de 300 000 000 à 600 000 000 en seulement trois ans. La population rurale représente 80% du tiers-état[18]. Il faut y ajouter les impôts ecclésiastiques pour le culte, l'enseignement, la santé ... Leur taux théorique était de 10%, mais ils rapportaient de manière plus réaliste 7%[94] et personne ne connait vraiment leur taux réel, qui pouvait varier du simple au quadruple puisque personne ne mesure les récoltes et coûts de production[95],[94]. De 1716 à 1788, le commerce avec l'Amérique a été multiplié par 10 tandis que le commerce avec l'Europe était multiplié par 4[58]. C'est clairement le problème de la justice, qui est partagée entre une justice seigneuriale et une justice royale concurrentes. Il y a à l'intérieur des Métiers un conflit syndical séculaire entre maîtres et compagnons. Satisfaits de la création en Angleterre d'une monarchie anti-catholique qui reconnait les droits des puritains, les calvinistes souhaitent l'instauration en France du même régime[79], ou à tout le moins l'abrogation de l'édit de Fontainebleau. Le 7 juin 1788, c'est la Journée des tuiles à Grenoble. A l'origine, les revenus de la noblesse sont ceux de ses terres. Elle doit être à nouveau annulée par Necker. Ces nouvelles idées se sont développées parmi les classes éduquées et il a été conclu qu'une révolution était nécessaire pour appliquer les idées de Voltaire, Rousseau et Montesquieu. A l'origine de la Révolution française se trouve la conjonction de plusieurs crises : une crise structurelle d'abord qui se caractérise par l'affaiblissement de la monarchie, et par une remise en question des structures de la société ; une crise conjoncturelle ensuite en raison des mauvaises récoltes de 1788, et des problèmes financiers. Les plébéiens étaient exploités et n'avaient pas les privilèges des classes supérieures. nécessaire]. Françoise Hildesheimer le considèrent comme un des mouvements influents dans le déclenchement de la révolution[86] et dans l'élaboration de la Constitution civile du clergé. La noblesse assure de manière décentralisée les fonctions de défense, police, justice, administration locale, financées par un impôt appelé la taille, dont une partie de la population (noblesse elle-même, clergé et bourgeoisie des grandes villes) est exempt. Les Lumières sont un mouvement intellectuel composite initié en Angleterre au XVIIe siècle, lié au libéralisme politique. L’État dépense peu sauf pendant les guerres. III) Les conséquences La révolution a eu pour conséquence l'élection de Fidel Castro, nous étudierons donc le régime politique mis en place par celui-ci. Il a pu concerner théoriquement jusqu'à un million de personnes, soit 4% du tiers-état[27]. Les fonctions de l’Église sont financées par un impôt appelé la dîme. Charles II tente d'établir la liberté religieuse en Angleterre par la Déclaration d'indulgence de 1672, mais elle est rejetée par le Parlement[49]. Les Français étaient divisés en différentes classes sociales: le clergé, les nobles et les plébéiens. Au printemps … Cet absolutisme peut être toutefois limité par l'absence de lois fondamentales claires, ce qui permet à diverses entités (notamment les Parlements) de contrer ou ralentir les décisions royales[1]. L'impôt étatique dérive de règlements militaires, qui obligent les vassaux à contribuer à l'effort de guerre du suzerain. Des journaux d’opposition vont donner l’appel à l’opposition et des combats ont lieu sur une révolution anticléricale et antimonarchiste Il y a eu une révolution parisienne en juillet 1830 car les parisiens se soulèvent contre la fin de la liberté de la presse. Le Roi Louis 16 n'accepte pas la Révolution : en 1791, il tente de fuir son Royaume et de partir vers l'Autriche pour y trouver le soutien militaire de l'Empereur d'Autriche (famille des … L'empire russe est par contre en pleine expansion[66].